Avis sur nos cours de dessin et formations artistiques :

Mathieu Babinot ( prépa gobelins)
“La prépa Koronin m’a beaucoup aidé dans ma démarche d’apprentissage au dessin, elle m’a permis d’explorer des voies artistique que je n’aurais pas eut le courage d’arpenter seul. J’y ai fait mes bases que j’approfondie aujourd’hui et qui me permettront de poursuivre mon travail plus tard dans ce domaine. J’y ai rencontré des gens ouverts d’esprit et curieux avec qui j’ai pu échanger, plus que du dessin, de la culture et des moments humains. Je pense que si c’était à refaire, je referais le même choix, c’était comme rentré dans une famille qui à envie de partager avec ses élèves de leur transmettre un savoir et un esprit libre qu’est le dessin et l’art en générale.”

Léonore Arcache – dite “Lenny” – (prépa Beaux-arts)
“Je suis admise aux Beaux-Arts de Montpellier !!! Je vous aurais bien appellés mais je ne suis pas sure d avoir le bon numéro de portable ! En plus on est quand même dimanche ! Donc voilà !! Je suis vraiment contente ca me donne du courage pour la suite ! Et ça y est j ai réussi !! C’est ce que je voulais !! Au moins une !!! hahaha !! Merci pour votre enseignement !! Je n aurais jamais réussi sans vous ! J’espère que vous pourrez être fiers de moi !”

Delphine Sayen (prépa ensba / prépa ensapc) -vice présidente du Club des Anciens
Arrivée à la formation artistique Koronin, je me sentais comme beaucoup d’étudiants dans un nouvel établissement; en terrain peut-être hostile, ou il faudrait prendre ses marques et faire ses preuves, apprendre à connaître les codes de chacun… Cependant, devant l’enthousiasme apparent des professeurs pour l’enseignement artistique et grâce à leur ouverture d’esprit, j’ai vite laissé tomber ma carapace et je suis entrée dans la danse de la préparation aux grandes écoles. Il faut du sérieux et de l’entêtement pour poursuivre ses objectifs; pas de place au laisser aller comme certains peuvent le penser “les études artistiques c’est un peu facile, à la chance ou au culot” . L’encadrement est nécessaire, mais à Koronin il est accompagné d’une humanité infinie. Les élèves sont censés être en concurrence mais se soutiennent, tout le monde est à l’écoute et l’on se voit progresser mutuellement. L’établissement n’impose pas de moule, ce qui est le cas de certaines prépa. Au contraire, on nous pousse à trouver notre direction artistique puis à la creuser au mieux une fois cela fait.”

Laure Chane-Tieng (prépa ensad / prépa icart)
« Que pensez de la formation artistique de Koronin ? Très bonne question me direz-vous. Venant de la Réunion, je voulais être sûre que j’allais être à l’aise pour ma première année, et si j’ai choisi cet atelier plutôt qu’un autre, c’est tout d’abord pour l’ambiance que j’y ai trouvé déjà lors de l’entretiens. Et celle-ci n’a continué d’évoluer que dans le bon sens au fil du temps. Sachant que la structure est petite, vous êtes généralement proche des vos camarades ce qui rends l’atmosphère vraiment agréable. Si vous aimez le stress (mis à part au moment des concours), passez votre chemin, car cette formation n’est pas fait pour vous. Elle  vous apporte tous quelque chose aussi bien techniquement, qu’humainement. Un autre point très positif, les sorties organisées toutes les semaines ou presque. Vous (re?)découvrez un lieu sous un angle artistique tout en progressant et en vous préparant aux concours. Cela vous donne en plus une capacité d’adaptation (selon moi) plus importante que si vous restiez enfermé dans une salle.»

Angélique Bas Dit Nugues (prépa gobelins / prépa Méliès)
“Sincèrement, merci à vous, Mr et Mme Morin car c’est grâce à vous, ainsi qu’à vos cours et je vous remercie vraiment du fond du coeur. C’est normal, vous êtes vraiment des personnes adorables! Sincerement, ce midi quand j’ai dû partir, rien qu’à l’idée de ne pas être là l’aprem et qu’en plus y a les deux semaines de vacances à passer, c’est à peine si j’allais pas pleurer dans le métro! vous êtes très attachants et rares sont les gens tels que vous et une école aussi bonne; une école et des personnes que je garderai dans mon coeur pour toujours. Ainsi c’est l’une de mes plus belles années! J’espère que mon message n’aura pas été trop direct mais c’est vraiment ce que je pense du fond du coeur; Et pour finir, je remercie le ciel d’avoir eu des gens comme vous en tant qu’amiscar cela est rare des personnes aussi agréables et fantastiques! ”

Claire Nicolaï Robini (prépa ensad / prépa esba)
“J’ai découvert cette formation car j’étais à la recherche d’une année préparatoire aux écoles d’arts. J’ai choisi cette école car je souhaitais être dans un petit groupe, ne sachant absolument pas dessiner à l’arrivée, j’avais besoin des conseils réguliers des professeurs afin de progresser rapidement et bien. Dans la plus part des écoles, ils sont 80 par classe (de ce fait, les professeurs ne peuvent pas toujours prodiguer des conseils réguliers, parfois un par semaine) et très compétitifs entre eux, et ce n’est pas ce que je voulais. Je cherchais une école qui me permettrait d’exprimer librement mon univers tout en m’apportant les outils pour le matérialiser, dans une ambiance sereine et familiale, où les échanges et les expériences nourrissent notre créativité. Ce que j’aime beaucoup dans cette école ce sont les endroits insolites dans lesquels nous allons dessiner ( Musée de l’Air et de l’Espace, quais de Seine, Musée de La Vie Romantique…), les différents formats et matériaux que nous pouvons utiliser, les échanges réguliers avec les professeurs très attentifs et toujours justes dans leurs propos (ils ne vous encouragent pas à outrance ni ne vous broient, ils sont toujours justes, soulignent nos efforts et nous encouragent à persévérer). Et puis aussi le fait de pouvoir être soi-même, exprimer librement son univers tout en étant poussé vers de nouvelles perspectives. Au final, je suis très contente car j’ai beaucoup progressé, mon côté un peu perfectionniste m’empêche de me sentir satisfaite de mon travail, mais ma progression est assez nette et c’est grâce à cet environnement riche en échanges, en créativité et très familial.”

Edith Theret (prépa ensba, prépa esba)
“Bonjour, je suis actuellement étudiante à Koronin (…). Je me suis inscrite afin d’améliorer ma technique et ma créativité pour tenter certaines grandes écoles comme les Beaux Arts de Paris ou l’EPSAA. Grâce à la convivialité et à la bienveillance des professeurs, je me suis épanouis dans mon travail, j’ai aussi appris à travailler en équipe, à travailler sur divers matériaux avec différents médiums. J’ai pris un réel plaisir à étudier  (…), cette expérience m’a ouvert sur les différents courant d’art, moi qui était à l’origine très classique et qui avait du mal à me défaire de l’atmosphère de ce dernier, j’ai dépassé mes préjugés sur l’art moderne et je me suis découvert une passion pour la création. Merci.”

Jean-Yann MOKODOPO ( prépa ensba, prépa esba)
“Bonjour (ou bonsoir). Voilà enfin que je me décide à faire part mes impressions sur la prépa. C’est que la rédaction fut difficile. Dure besogne que de retranscrire ce sentiment ineffable qui n’a eu de cesse de ponctuer mon quotidien durant cette année. Mais je me lance. Perdu, sans formation au départ, c’est sur Koronin que j’ai misé. Et là, renaissance ! Je passe du lento à l’allegro! Je suis mue et transi par une volonté de créer. Je découvre et pratique de nouvelles astuces que j’incorpore à mon bagage technique. Je me passionne pour la peinture que je dépréciais auparavant. Je travaille sur de nouveaux supports. Je recherche un effet, je suscite des réactions : je vis en synchrone avec mes créations. J’apprends à interagir avec elles. Viens ensuite le moment où il faut définir une démarche, un cheminement, une signature. C’est à l’environnement favorable de Koronin que je dois cette transformation (…). Pour conclure, j’ai envie de remercier Philippe Morin, Isabelle Morin, Ania Guini, Hélène Renard pour son cours sur les rêves, mes très chers… Mes TRES CHERS camarades, les anciens élèves qui passaient nous voir occasionnellement ainsi que tous les intervenants qui nous ont reçus dans les différentes structures que nous avons visité. Vous êtes l’élan qui me faitaller plus vite.Voilà.”

Anaïs Cousin (prépa ensba / coaching)
« Koronin, petit atelier-Phare où il fait bon mouiller, laissant-là le voilier quelques temps…accoster, pieds sur Terre-nouvelle et l’explorer et s’explorer soi-même. Ici, point de manne mais de bons guides qui participent “excessivement” 🙂 à démystifier nombre de pratiques inconnues. Il est cependant facile de se perdre car l’on est un Etranger en cette île. A lui de persévérer, de toujours garder la volonté de Voir un jour, Pays-du-Plus-Loin, cet horizon où brille une palette de couleurs fabuleuses. »

Hajar Fekak (prépa ensba) Présidente du Club des Anciens.
Face au changement l’homme cultive souvent des appréhensions, et pour y remédier il a besoin d’une transition… Fraîchement sortie du lycée , je me retrouvais dans cette situation. L’ambition d’intégrer une école d’Art n’est pas suffisante pour y aboutir. La formation artistique de Koronin m’a permis de définir certaines choses, à savoir les chemins qu’il faut emprunter pour atteindre cet objectif. Me permettant ainsi de cadrer ma démarche. La motivation des profs et leur implication quotidienne font ressortir le meilleur de nous mêmes. Leur enjouement, leur enthousiasme, l’ambiance au sein de l’atelier a comblée en ce qui me concerne le fossé du au changement de milieu. Contrastant ainsi avec le mauvais temps et la figure raleuse “tellement française”. Il y a toujours quelqu’un à l’écoute, même pour les choses absurdes et redondantes, toujours quelqu’un d’objectif, qui observe, réconforte, sans juger. Des gens qui s’intéressent à ce que vous faîtes, pas parce que c’est “leur travail”, mais parce qu’il y a une part de vous dedans. J’ai beaucoup appris, surtout à refreiner mes ardeurs et mon empressement.. Le seul hic, c’est qu’une journée de 6h n’est pas suffisante en atelier pour mener à bout ce qu’on attends de nous… Travailler chez soi ce n’est pas évident non plus. On m’a permis de voir plus loin que le bout de mon nez, de réaliser que c’est à travers le travail qu’on s’épanouit réellement et pas dans ces circonvolutions de la pensée où la créativité atteint son point mort. Malgré tout, Koronin ne m’a jamais fermer ses portes au nez. Je l’en remercie infiniment.

Marie-Isabelle Morin (coaching)
Koronin m’a permis d’évoluer et pas seulement dans ma façon de dessiner de comprendre toutes les formes d’art ! A koronin j’ai appris à braver naturellement ma timidité, à m’ouvrir, à faire ce que j’ai envie de dessiner ou peindre ce que j’ai envie sans ressentir de honte ou avoir peur qu’on se moque de moi. Moi qui craignais être la seule à aimer les dessins animés (même pour enfants), j’étais ravie de constater que je me trompais et ce fût un plaisir de pouvoir échanger points de vue sur cette passion avec mes copains et copines… et aussi avec les profs ! C’est ça qui est chouette. On peut communiquer librement sur ce qui nous passionne avec eux.  Et quand on a besoin d’eux, ils ne nous laissent pas tomber !”

Claude-Anne et Hisashi ITO (prépa ensba)
“(…) ceci dit, nous voudrions vous remercier pour l’enseignement prodigué à notre fils qui lui a permis d’être reçu a l’ENSBA de Paris. Nous sommes très fiers de lui!”

Matthieu Minana (prépa ensba)
” ça me rappelle l’année dernière. Mon avis : la formation artistique Les Koronin m’a beaucoup appris, et d’une manière assez surprenante, j’arrive à estimer mon niveau comme étant un excellent niveau. Le partage entre élèves y est intense. Et puis voilà ! M.M. Pourriez vous mettre mon avis dans les avis? S’il vous plaît. »

Ombeline Jalon (prépa inp)
“Bonjour (…). Je tenais à vous écrire ce mail même si je suis sure vous avez déjà vu les résultats de l’INP!! Chloé et moi sommes reçues!! C’est une tellement bonne nouvelle et vous y êtes pour quelquelchose! Je voulais vous dire un GRAND MERCI pour le travail que nous avons pu faire ensemble, il est la base de cette réussite!! Je ne reviendrais certainement plus beaucoup à Koronin, alors j’aimerais vous souhaiter une belle continuation pour la suite! Encore un immense merci!”

Véronique Soitel (parente d’élève)
“Bonjour la famille Koronin, je tiens à vous adresser également mes meilleurs voeux pour vous et votre famille. L’année passée dans votre équipe a été pour Alice très porteuse , aux sens figurés comme propre.Je tenais à vous en remercier . Que cette nouvelle année vous soutienne dans vos énergies et renforce les liens et connexions. Amicalement.”

Amélie Ropiteau
” Merci beaucoup ! Je suis très touchée que vous ayez pris le temps de m’envoyer cette liste, je n’aurais pas cru que vous accepteriez surtout après toutes nos chamailleries quand j’étais étudiante chez vous. Je vous avais dit tant de méchancetés et j’avais tant critiqué. Tout ce que vous faisiez me paraissait mauvais… j’avais tord. Je les regrette ces mots. Il m’a fallu travailler avec d’autres artistes pour me rendre compte que vous aviez raison. Voilà, je pense que je tenais à vous le dire et à soulager ma conscience. Je me suis inscrite à trombi.com comme amie de koronin. A bientôt peut être, bonne continuation.”

Morgane Thomassin (prépa master crbc).
Je t’annonce ainsi qu’a Isabelle ma réussite au dma d’Antibes !!!!! Et comme tu l’as dit, j’ai donc réussi deux concours nationaux ! Je ferais donc parti des 15 céramistes admis en dma au lycée Léonard de Vinci d’antibes ! Voilà, je suis super heureuse ! Beaucoup de rêves vont se concrétiser !!! Et tu seras bien sur inviter l’année prochaine lors de nos expositions dans les galeries dantibes et lors des marches de potiers a bandol !!!! Et biens d’autres !!!!”

Claire Jannot, (parente d’élève)
« Bonjour, Je tenais d’abord à vous féliciter pour les parutions diverses sur les blogs, comme ça, on participe vraiment à la vie de votre prépa, plus que ce que nous en racontent nos étudiants !! Marine, vous le savez sans doute a décidé de refaire une année à Koronin, contente de votre enseignement ( je suis entièrement d’accord avec elle d’ailleurs ! ) et même si elle a été très déçue de ses résultats aux concours, elle s’accroche à son idée avec peut-être une orientation vers l’enseignement ! …»

Christine Sahatdjian (parente d’élève)
“Bonsoir, Un petit mot pour vous dire que nous sommes très heureux et satisfaits que France ait réussi des concours et notamment celui de Bordeaux. Nous vous remercions pour la formation que vous lui avez donnée. Cordialement,”

Adélaïde François (prépa ensba)
Ce mail pour vous dire un très grand merci pour l’aide que vous m’avez apportée cette année. Je suis prise à l’ ensba, ça y est, je réalise à peine !”

Allegra Corniglion (Artiste peintre plasticienne)
“Merci Philippe et encore merci à vous deux de m’avoir accueilli et permis de me reconstruire !”

Elisabeth Lerolle (artiste peintre, coaching)
“Chers Philippe et Isabelle, Voilà, ouf, fini! quelle belle semaine cela a été, pleine d’émotions, pleine de force aussi, pleine de surprises…bref, belle à souhait! Donc demain, je finis de ranger mon bordel, et irai regagner un peu mes pénates… j’espère vous revoir mardi et partager un peu de ce “tout plein de choses”…et pour savoir aussi les résultats des étudiants!! A tout bientôt donc… Au fait: j’ai vendu 9 peintures!!! Incroyable! Dont 2 assez grandes: je n’y comprends rien…et c’est bien ainsi! Bises”

Clotilde Volpe (parente d’élève)
…Merci de votre soutien et pour tout ce que vous avez enseigné à Natalie, c’était son rêve depuis longtemps de faire une école d’art à Paris, elle qui a toujours vécu à l’étranger, et votre formation  l’a aidé à réaliser ce rêve. Merci…